Les points-clés d’un bien immobilier ancien

Les vieux immeubles ont la côte auprès des jeunes. En quelques années, j’ai vu que l’ancien redevenait tendance dans l’immobilier. Tellement que les gens se bousculent pour devenir propriétaire d’un appartement ou d’une maison qui date.

C’est vrai que ça a son cachet et que le charme du bien immobilier n’est décidément pas le même que celui d’un bien plus récent. Mais il n’en demeure pas moins qu’il y a des points à surveiller de près pour ne pas tomber sur un os.

Plus important que la vision d’ensemble, vous devez retenir les points-clés d’un bien immobilier ancien, et ne pas rester aveugle face à des choses qui devraient sonner comme un signal d’alarme.

investissement-astuce

Fouillez dans tous les coins

Quand on décide d’acheter un bien ancien, il ne faut pas avoir peur de retourner les propositions dans tous les sens, au propre comme au figuré. Si nécessaire, armez-vous d’une lampe de poche et inspectez tous les recoins, quitte à vous agenouiller ou à vous mettre sur la pointe des pieds pour voir si c’est un bien immobilier en bon état.

Souvenez-vous que vous êtes en position de force, et que vous pouvez vous permettre de demander l’avis d’un professionnel, ou même de l’emmener avec vous pour faire le constat des lieux.

Si le propriétaire rechigne à vous laisser observer chaque centimètre carré de la maison, c’est une raison suffisante pour prendre vos jambes à votre cou.

Vérifiez l’état du bien ancien

S’il y a une chose que vous ne devez pas négliger, c’est bien l’état du bien immobilier ancien. La taille des pièces, l’état de la plomberie et du chauffage, le respect des normes sur les installations électriques et l’isolation, le système de ventilation… tout doit passer.

Cette étape est cruciale, car vous pourrez voir si vous pourrez voir si vous pouvez vous permettre de faire des travaux sur un bien ancien. La seule condition est de ne pas prévoir quelque chose qui dépasse votre budget.

L’état des portes et des fenêtres doit aussi être passé à la loupe. S’ils présentent des défauts ou qu’ils ne ferment pas bien, c’est une garantie d’insécurité et de dépenses inutiles sur un chauffage qui n’atteindra jamais ses performances maximales.

Enfin, le plus important reste la vérification des installations électriques. S’ils ne sont pas à jour, fuyez, car ça fera beaucoup d’argent à débourser en plus.

Comments
  1. Quentin J.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *