Tout sur la musique punk

Je me souviens encore de mon adolescence où je m’enfermais dans ma chambre pour mettre de la bonne musique à fond et me la couler douce pendant quelques heures. Oui, le punk a rempli mes années d’ados et sans doute celles des autres de ma génération aussi. Je vous propose donc aujourd’hui de découvrir plus en profondeur cette musique qui a eu beaucoup de succès depuis sa création.

Le punk et ses origines

               Le punk pour moi, c’est cette musique qu’on pratiquait en bande dans le garage de mon père avec seulement une guitare et une batterie. C’est essentiellement l’image que cela est sensé représenter de toute façon.

           En effet, si le terme punk désigne littéralement quelque chose sans valeur, il décrit également le mouvement Garage US qui a pris ses origines en Angleterre. Le punk était un mouvement se caractérisant surtout spontanéité.

               Le punk est ainsi né dans les années 60, le moment où des groupes commencent à se lancer dans la grande aventure du rock investissant le garage paternel avec une musique scandée, criarde et des paroles provocantes. Aujourd’hui, il est vrai que c’est moins agressif en général, mais c’est un des caractères du punk.

Instruments et genre

           En ce qui concerne les instruments utilisés pour la punk musique, les principaux étaient et restent encore la guitare basse, la guitare électrique, celle que je préfère et enfin la batterie, le cœur de ce genre de musique pour ses rythmes particuliers.

           Le punk ne propose pas beaucoup de genres différents, on ne trouve essentiellement que le punk rock, un genre que les jeunes des générations 90 et 2000  apprécient tout particulièrement jusqu’à aujourd’hui encore. Oui, j’écoute toujours les chansons de mes anciens groupes préférés, dont Green Day.

Le Punk aujourd’hui

           Si à un moment donné, le punk servait surtout à nourrir les fantasmes des familles de classes moyennes donnant accès à une rébellion facile, surtout pour les jeunes qui montraient surtout leur passion pour le punk en adoptant non seulement la musique, mais aussi le code vestimentaire ainsi que les comportements qui se sont construits autour avec le temps.

           Force est d’admettre que le punk a été victime des diktats du marketing. On la retrouve toujours dans les styles vestimentaires, dans les accessoires et dans bien d’autres domaines, mais plus dans le rayon musique des boutiques. Je trouve que c’est dommage, c’était quand même le dernier mouvement à révolutionner le monde du rock.

Comments
  1. Yann

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *