Découvrez les subtilités d’une offre d’achat

L’offre d’achat peut être considérée comme la dernière étape dans votre recherche d’un logement. Bien qu’il soit devenu monnaie courante de déposer un dossier quand on tombe sur un bien immobilier qui nous plait, je me rends compte que peu de gens connaissent encore les véritables engagements qu’ils prennent quand ils vont soumettre une offre d’achat.

Aujourd’hui, je vais vous en dire plus sur ce bout de papier. Découvrez les subtilités d’une offre d’achat. À retenir si vous déposez un dossier sans réellement avoir réfléchi.

astuces-immobilier

Un gros défi pour les acheteurs

Il ne faut pas croire qu’une fois que vous avez déposé une offre d’achat, le bien immobilier sera automatiquement à vous. L’immobilier est comme la jungle : vous devez vous battre pour avoir ce que vous voulez.

En général, il y a plusieurs concurrents sur un même bien, et il n’est pas rare qu’il y en ait plus d’un qui présente une offre. Vous aurez compris que vous n’avez qu’une petite chance d’acquérir la maison de vos rêves, surtout si votre offre est moins chère que le prix initial.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, je ne peux que vous conseiller de faire une offre au prix. Parce que dans le cas contraire, le vendeur n’a aucune obligation de vous céder sa maison.

Un document qui engage l’acheteur et le vendeur

Les obligations d’une offre d’achat ne concernent pas uniquement un parti. En tant qu’acheteur, vous ne pouvez légalement refuser d’acheter, une fois que votre dossier est remis. Seul le refus du vendeur peut vous en décharger.

Autant dire que la loi prévoit de vous obliger à acheter si votre offre est acceptée. Toutefois, vous pouvez la refuser si le propriétaire sort une contre-proposition. Dans la pratique, il est rare que les acheteurs qui vont émettre une offre d’achat acceptent la proposition d’un vendeur qui leur a fait un coup bas.

Après, un délai de 10 jours est toujours valable après que l’offre a été faite. Sur cette période, vous pourrez sans problème vous rétracter sans avoir à donner plus d’explications.

Pour le vendeur, la loi prévoit qu’il doit céder la maison si vous avez fait une offre d’achat au prix. Si vous proposez exactement la somme qu’il propose pour la cession de la maison, vous n’avez donc pas de soucis à vous faire pour la suite.

Comments
  1. HervéG

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *